Shiatsu

Les aliments qui rendent heureux  ;-)
Une journaliste a recensé dans son livre tous les aliments qui mettaient de bonne humeur, luttaient contre la déprime, favorisaient une bonne mémoire. Des aliments qui donnent un bon moral et un bien-être pour le cerveau. Ils ont été choisis d'aprés leur impact scientifique sur le cerveau.
Mais les conditions dans lesquelles il sont préparés et consommés ont aussi un impact important !!

La sardine : antidépresseur

 

Le chou : protège le système nerveux. Il contient du tryptophane, un acide aminé essentiel à la synthèse de la fameuse sérotonine, communément appelée hormone du bonheur.

 

La noix : conserve notre jeunesse. Elle est riche en acides gras et en omégas 3, qui protègent le système cardiovasculaire. La noix est aussi connue pour son intérêt sur l’équilibre émotionnel. En effet, des études ont démontré que lorsqu’on supprime les oméga-3 de l’alimentation des rats, leur taux de dopamine chute et ils deviennent plus anxieux et plus stressés.

 

La betterave : aide à la détente

 

Le chocolat (noir) : bon pour le moral ! Il est riche en minéraux, oligoéléments, antioxydants, et en magnésium, ce qui aide à rétablir l’équilibre musculaire et nerveux. Il est aussi stimulant et antistress et antidépresseur et participe à la sécrétion d’endorphines (hormones du plaisir). Attention cependant à ne pas en abuser ! 

 

Les fruits rouges & baies sauvages : meilleurs antioxydants qui soient ! Ils empêchent nos cellules de vieillir prématurément dont on mesure l’impact sur différents cancers. Ils améliorent également le fonctionnement cérébral et la circulation sanguine et renforcent es capillaires sanguins, ce qui permet une meilleure oxygénation du cerveau. Plus ils sont foncés, plus ils contiennent d’antioxydants.  Mais la concentration en nutriments dépend aussi des conditions de culture.

 

Le noyau d’avocat : concentre des nutriments très intéressants selon certaines études. Il contient plus de 70% des acides aminés contenus dans l’ensemble du fruit. Les acides aminés font partie de ces substances qui peuvent se transformer en tryptophanes. Ces derniers seront précurseurs de la sérotonine, le neurotransmetteur responsable de notre bien-être et de notre bonne humeur. Si vous avez le courage de le cuisiner, il faudra d’abord le passer au four assez longtemps, puis l’écraser dans un torchon, retirer la fine membrane marron sur l’écorce du noyau. Le goût du noyau est moins amer à l’intérieur.

 

La tomate : antidépresseur (d’après une étude sino-japonaise  publiée en 2012). De plus, dans la nature la plante se protège de ses agresseurs et le plus souvent c’est par sa peau. Cette membrane, qui joue ce rôle de défenseur,  va concentrer un nombre de nutriments très important. Il est vrai que dans le cas de la tomate, les lycopènes sont  concentrés dans sa peau. Leurs intérêts se trouvent amplifié à la cuisson. La tomate est plus riche en lycopènes lorsqu’elle est cuite.

 

Les œufs bio : bons pour le cerveau. Ils contiennent du cholestérol bon pour notre santé. Lorsque l’on parle de cholestérol, nous évoquons notre cerveau. Et ce dernier a vraiment besoin de cholestérol pour fonctionner correctement. L’œuf est en train d’être réhabilité. Bien sûr il faut en faire une consommation raisonnable. C’est un aliment qui est hyper protéiné. C’est un aliment très intéressant dans le bol alimentaire du végétarien car il est riche en vitamine B12 (vitamine essentielle pour le cerveau).

 

Le sarrasin : bon anti dépresseur. S’il est consommé comme tel, n’est pas une céréale. Il est naturellement dénué de gluten et va être la base à de nombreuses confections comme les pâtes ou le pain. C’est une très bonne alternative aux intolérants au gluten. Il y a des études réalisées autour de l’impact du sarrasin sur la flore intestinale. Il agit comme un probiotique et aide à entretenir cette flore si essentielle à la production de nos fameux neurotransmetteurs. Les précurseurs de la sérotonine que l’on savait créée dans le cerveau, le sont aussi par la flore intestinale d’où le surnom de deuxième cerveau pour les intestins.

 

Le safran : garde la pôle position des aromates du bonheur.  Les études sur le safran sont assez bluffantes et parallèlement, c’est une des épices les plus chers au monde. Le safran a un impact sur le cerveau aussi fort qu’un antidépresseur. Il y a aujourd’hui des laboratoires qui font des compléments alimentaires à base de safran. Certains médicaments visant à améliorer l’humeur sont composés de safran et de Rhodiol.  La France est pourvue de producteurs et mieux vaut savoir ce que l’on achète si l’on veut prendre du safran de bonne qualité.

Extrait de l'article du blog du magazine 95 degrés de Marion Kaplan :
https://95degres.com/mag/20-06-2017-les-aliments-qui-rendent-heureux

Ouvrage de : Marie-Laurence Grézaud et Bernard Fontanille Ces aliments qui rendent heureux
(Editions Michel Lafon)

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion